Comment faire de l'huile essentielle ?

Fabrication
Image Comment faire de l'huile essentielle ?

Il existe plusieurs techniques pour produire de l'huile essentielle. Nous allons vous décrire trois méthodes qui pourront vous être utiles. Si vous comptez en fabriquer par vous-même, n'oubliez pas de prendre le plus de précautions possibles.

La distillation par entraînement à la vapeur d'eau

C'est la méthode la plus ancienne. Elle consiste à extraire de l'essence à partir des parties fragiles et subtiles de la plante. Il faut donc récupérer la matière aromatique naturelle de la plante et la mettre ensuite dans un récipient que l'on appelle «alambic».

D'un autre côté, on fait chauffer de l'eau à un certain degré jusqu'à obtenir de la vapeur dans un autre récipient qui sera ensuite acheminée vers l'alambic. Cette vapeur va détruire la structure de la cellule végétale qui sera libérée ensuite sous forme de molécule très parfumée.

Une nouvelle vapeur va se dégager, composée déjà d'huile essentielle. La dernière étape de la fabrication consiste à diriger cette vapeur vers un condenseur qui permettra le refroidissement et ainsi obtenir de l'huile essentielle combinée que l'on récupèrera dans un essencier.

Ce dernier séparera l'hydrolat de l'huile essentielle proprement dite.Voilà une technique efficace qui vous montre comment faire de l'huile essentielle par entraînement à la vapeur d'eau.

L'hydrodistillation

Ce système de fabrication d'huile essentielle est très proche de celle de la technique élaborée précédemment. La seule différence c'est que la matière première, c'est-à-dire la partie volatile de la plante et l'eau seront chauffées en même temps sans être séparé dans un alambic.

La concentration de l'huile dépendra de la quantité d'eau utilisée. Elle peut être six fois plus ou moins que celle de la plante, selon la densité recherchée. Quant à la suite du processus, c'est la même que celle de la distillation à la vapeur d'eau, c'est-à-dire, acheminement de la vapeur vers un réfrigérant ou un condenseur, finalisé par la récupération de l'huile essentielle.

Mais à ce moment-là, on obtient de l'huile à deux composantes : une partie aqueuse et une autre organique odorante. Pour les dissocier, on procède au relargage. Cette méthode consiste à ajouter du chlorure de sodium permettant de séparer nettement les deux composants et faciliter la récupération d'une huile essentielle plus pure.

L'extraction par enfleurage

Cette technique n'est plus très utilisée et un peu délicate, mais c'est aussi un moyen pour extraire de l'huile essentielle. Par contre, c'est très pratique pour obtenir de l'huile en grande quantité. Elle est destinée aux plantes qui réagissent mal à une forte chaleur.

Le système d'extraction se présente comme suit : on récolte les pétales d'une fleur comme le jasmin ou la violette par exemple, puis on les étale sur de la graisse sur un châssis de verre. Ce dernier doit être changé toutes les 24 heures. Les composants principaux de l'huile essentielle contenue dans les pétales vont saturer peu à peu la graisse jusqu'à obtenir ce qu'on appelle «?pommade?».

Et pour terminer, ce produit sera lavé avec de l'alcool et produira par évaporation de l'huile essentielle. Voilà une autre méthode plus sûre pour vous apprendre comment faire de l'huile essentielle.